Recommandations de la STHC sur la façon d’améliorer les services de soutien en santé mentale

1

Créer un nouveau fonds communautaire sans but lucratif pour la santé mentale afin de soutenir directement ces organismes de santé mentale essentiels de première ligne.

2

Soutenir la formation et l’expansion d’un réseau de recherche communautaire pancanadien sans but lucratif et d’une coopérative de leadership en santé mentale fondée sur l’expérience vécue.

3

Fournir un soutien direct à l’assistant virtuel en santé mentale (MIRA) afin de favoriser le renforcement des capacités des organismes communautaires de santé mentale et d’accroître l’accès des Canadiens qui cherchent des ressources en santé mentale dans leur communauté.

Nous avons besoin de votre soutien dans le cadre de cette initiative – Aidez-nous à faire bouger les choses

Envoyez un courriel directement à votre député pour manifester votre soutien à la cause.

Faites bouger les choses

La Société pour les troubles de l’humeur du Canada (STHC) plaide activement à l’échelle nationale la cause des personnes ayant une expérience vécue et de leurs familles respectives. Notre objectif est de mettre en valeur les preuves et la recherche et d’obtenir un soutien plus significatif pour tous les Canadiens. La STHC est bien consciente du déclin de la santé mentale des Canadiens et de la nécessité d’un soutien accru de la part de tous les paliers de gouvernement. Bien que cette question ne soit pas nouvelle, le début de la pandémie de COVID-19 a démontré un besoin aigu de soutien accru en matière de santé mentale à tous les niveaux. La STHC croit qu’en collaborant davantage avec les groupes de santé mentale, les intervenants en soins de santé et les représentants du gouvernement, nous pouvons améliorer le système de santé mentale afin que tous les Canadiens puissent avoir accès aux soutiens et aux programmes dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin.

Améliorer la santé mentale grâce au pouvoir de la collaboration

La STHC a fait ses preuves en matière de création et de maintien de partenariats significatifs et durables avec les secteurs public, privé et sans but lucratif partout au Canada. La collaboration joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de la STHC. La Société s’acquitte de son mandat en utilisant une approche de partenariat actif propre à faire participer les organisations des secteurs public, privé et sans but lucratif qui partagent la même vision. La STHC s’affaire continuellement à réaliser une vaste gamme de projets conçus pour favoriser l’inclusion de personnes souffrant de maladies mentales invalidantes au sein de la société canadienne. Sur la scène nationale, la STHC a joué un rôle prépondérant et proactif dans le développement de politiques et de programmes gouvernementaux en assumant différentes fonctions.

Les organismes communautaires canadiens se sont exprimés

Rapport de la table ronde des organismes communautaires canadiens de santé mentale

Rapport de la table ronde FR cover

La STHC a organisé des tables rondes avec des organismes communautaires de santé mentale et elle a rencontré 48 organismes communautaires des 10 provinces et des 3 territoires afin de prendre connaissance de leurs réalisations et de leurs succès, ainsi que des défis qu’ils doivent relever pour répondre aux besoins des membres de leur communauté. Ils nous ont également fait part de la façon dont les divers paliers de gouvernement peuvent mieux les soutenir.

L’objectif des tables rondes était d’apprendre de toutes les régions quels sont les programmes et les services de santé mentale qu’elles offrent et qui ont le plus de répercussions positives, quels sont les défis que leurs groupes doivent relever lors de la prestation de services continus et quelles sont leurs stratégies pour améliorer les services du système afin d’atténuer les obstacles à la prestation de soins et à l’accès aux traitements et aux thérapies.

Lire le rapport complet

La STHC apprécie grandement le soutien de ses commanditaires qui lui permettra de parachever son mandat, qui consiste à améliorer la vie des personnes touchées par la maladie mentale, des soignants et de leur famille. En tant qu’organisme de bienfaisance national sans but lucratif, nous ne serions pas en mesure d’entreprendre ces projets nationaux qui profiteront à tous les Canadiens sans l’aide du secteur privé. Nous tenons à remercier nos commanditaires pour leur contribution à notre travail d’amélioration des services de santé mentale et de soutien dans tout le Canada.