À propos de nous

Brochure

FR Brochure





Au fil de son évolution, la Société pour les troubles de l'humeur du Canada (STHC) est devenue l'une des ONG canadiennes les plus « branchées » en santé mentale, ayant démontré sa capacité à établir et à maintenir des partenariats significatifs et continus avec les secteurs public, privé et à but non lucratif à travers le pays.

Vision

Sous la vision et l'impulsion de meneurs représentant les usagers des services de santé mentale, la Société pour les troubles de l'humeur du Canada a pris forme. En 1995, ces meneurs ont constaté la nécessité d'établir une structure à grande échelle permettant de regrouper les usagers des services de santé mentale. Ils croient au rôle essentiel que les usagers ont à jouer en ce qui a trait à l'éducation du public et à la défense de leurs intérêts à l'échelle nationale.

La Société a été officiellement constituée et lancée en 2001 avec pour objectif national de donner la parole, avec force et solidarité, aux personnes souffrant de troubles de l'humeur afin d'améliorer l'accès aux traitements, d'alimenter la recherche, de définir le développement de programmes et les politiques gouvernementales, visant ainsi l'amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes.

L'objectif national de la STHC est de donner la parole, avec force et solidarité, aux personnes souffrant de troubles de l'humeur :

Mission

La collaboration joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de la STHC. La Société s'acquitte de son mandat en utilisant une approche de partenariat actif propre à faire participer les organisations des secteurs public, privé et bénévole qui partagent la même vision. La STHC s'affaire continuellement à réaliser une vaste gamme de projets conçus pour favoriser l'inclusion de personnes souffrant de maladies mentales invalidantes au sein de la société canadienne. Sur la scène nationale, la STHC a joué un rôle prépondérant et proactif dans le développement de politiques et de programmes gouvernementaux en assumant différentes fonctions.

Organisme virtuel

La STHC se perçoit d'abord comme un organisme virtuel doté d'une infrastructure économique. La nature virtuelle de l'organisme lui permet de regrouper les gens, en particulier par le biais des technologies de l'information, et de répondre rapidement et facilement aux besoins qui se manifestent.